Où, quand et comment implanter
STOPSPEED Supertrafic ?

Selon les recommandations du CERTU,
les ralentisseurs de type coussin sont destinés :

  • aux agglomérations,
  • aux aires de service autoroutières,
  • aux lotissements hors agglomération et aux aires de stationnement,
  • à des voies connaissant un trafic important.

Ils sont particulièrement recommandés sur des voies empruntées par une ligne régulière de transports en commun, où l’implantation des ralentisseurs de type dos d’âne et trapézoïdal est interdite par décret.

Pour ne pas causer de gêne importante ou de l’insécurité,
il convient d’éviter leur implantation :

  • sur les voies desservant un centre de secours,
  • au droit des accès riverains ou à proximité d’un feu tricolore,
  • dans les virages de rayon inférieur à 200m environ et, en sortie de ces derniers, à une distance de moins de 40m,
  • sur ou dans un ouvrage d’art (vibrations),
  • en sortie immédiate de giratoire,
  • à moins de 15 m en amont d’un arrêt de bus,
  • en dehors des zones 30,
  • sur des zones de rencontre piétons…

Enfin, les recommandations générales
d’implantation sont les suivantes :

  • si deux voies, un coussin par voie ;
  • interdit sur la piste cyclable ;
  • parfaite adhérence de l’ouvrage avec la chaussée ;
  • contraste visuel élevé avec la chaussée ;
  • largeur latérale minimale de 50 à 70cm, pour laisser passer cyclistes et motards ;
  • distance de séparation de 1m minimum entre deux coussins (croisement des véhicules) …